Partager sur

Le Grand-Théâtre de Bordeaux


Publié le 11 mars 2020

Un joyau du patrimoine de la ville, classé monument historique, le Grand Théâtre a une place de choix dans l'architecture bordelaise. 

Situé entre les trois principales places: Tourny,  La Bourse et Les Quinconces. 

Le maréchal de Richelieu, gouverneur de la province de Guyenne, choisit l'architecte parisien Victor Louis, aussi les travaux débutèrent ils en 1773 et s’étendirent sur sept ans. Bordeaux se transformait dans l'esprit de la philosophie des Lumières.

Le péristyle est composé de douze colonnes de style corinthien. La balustrade, est ornée de douze statues, trois déesses et les neuf muses.

Le splendide vestibule qui accueille le visiteur, est doté de colonnes doriques, surplombé par une voûte à caissons et rosaces, son majestueux escalier menant aux loges permettait à l'aristocratie, qui fréquentait les lieux, d'y être mise en scène. Charles Garnier lui-même sen inspira un siècle plus tard pour la conception de l'Opéra de Paris. 

Dans l’élégante salle de spectacle aux couleurs de la royauté (bleu et or) la coupole fut reproduite à l’identique en 1917 par Maurice Roganeau. La même année fut installé le lustre composé de cristaux de Bohème, qui éclaire encore la salle aujourd'hui.

 

Le Grand-Théâtre grâce à son exceptionnelle programmation est devenu un lieu emblématique dans le paysage culturel français et européen. Opéras, récitals, danse, créations, des artistes de renommée internationale s’y produisent, parmi les plus célèbres : Jonas Kaufmann, Benjamin Bernheim, des pianistes tel que Daniel Barenboim, Bertrand Chamayou …

Sous la direction du chef Marc Minkowski, et de sa présidente, Laurence Dessertine, l’Opéra de Bordeaux comble le public de Bordeaux et de sa région.

Nous suivre sur